Impact du courrier publicitaire auprès des Français

Au travers d’une étude réalisée par Médiapost Publicité et le CSA, aujourd’hui nous en apprenons un peu plus sur les comportements des Français face au courrier et nous confirmons l’intérêt toujours très fort des consommateurs pour ce média de proximité.

Le courrier un média très apprécié

Depuis toujours et malgré son coté désuet, l’étude démontre que le courrier est un média apprécié qui bénéficie d’une bonne perception.

  • 66% des sondés apprécient recevoir des imprimés publicitaires
  • près de 60% apprécient trouver des courriers publicitaires adressés dans leur boîte aux lettres
  • Les femmes apprécient particulièrement recevoir des imprimés publicitaires puisqu’elles sont 72% à les plébisciter
  • Un tiers des personnes interrogées aimerait recevoir davantage d’imprimés publicitaires ou de courriers publicitaires adressés de la part d’enseignes ou de marques qui ne leur écrivent pas ou peu aujourd’hui.

L’imprimé publicitaire, pense-bête de l’achat malin

L’étude fait ressortir que les consommateurs aiment recevoir et conserver le courrier, surtout lorsque celui ci est client de la marque. Et souvent cela les poussent à effectuer un achat. L’impression de recevoir un  bon plan est forte lorsqu’un courrier nous est adressé.

  • 66% des personnes interrogées affirment conserver les imprimés publicitaires lorsqu’ils sont clients de la marque
  • 40% lorsqu’ils ne sont pas clients
  •  74% des Français le conservent régulièrement dans le but de faire leur liste de courses
  • Près de 80% des sondés confirme bénéficier de bons plans via leur courrier promotionnel.
  • Ils sont 76% à se déplacer régulièrement dans leur magasin habituel après réception d’un imprimé publicitaire.

Pour une grande partie des Français, c’est un plaisir de recevoir un imprimé publicitaire ! N’hésitez pas à leur envoyer vos offres promotionnelles cela impactera fortement l’image de votre marque.

Le courrier publicitaire adressé, proche des clients et drive to web efficace

Le courrier publicitaire adressé est un support valorisé qui donne lieu à des échanges. Les informations sont régulièrement partagées au sein du foyer puisque 55% des Français en discutent avec une autre personne du foyer et 34% avec une personne ne vivant pas dans le foyer. Selon plus de la moitié des personnes interrogées (52%), le courrier publicitaire adressé permet d’entretenir une relation privilégiée avec la marque.

L’étude démontre également que c’est un drive to web effectif : la moitié des Français se rend régulièrement sur le site Internet de la marque après réception et 42% déclarent faire régulièrement un achat en ligne. Le courrier publicitaire adressé peut donc être considéré comme un déclencheur d’achat : un peu plus du tiers des Français confirme être passé à l’achat. Le courrier publicitaire adressé est plus particulièrement drive to web pour le secteur de la vente à distance/vente par correspondance.

Les magasins physiques ne sont pas en reste, puisque 63% des Français se sont déplacés dans un magasin dans lequel ils ont l’habitude d’aller suite à la réception d’un courrier publicitaire adressé.

Aujourd’hui le courrier demeure un média incontournable pour toutes vos campagnes publicitaires,
n’hésitez pas à solliciter Edilink
des prestations de qualité et à des prix ultra compétitifs !

Informations clés sur l’étude

Institut d’études : CSA

Date de recueil : Du 8 au 16 avril 2015

Mode de recueil : CAWI

Echantillon : 1001 individus représentatifs de la population française âgée de 18 à 64 ans.

Différents types de courriers publicitaires étudiés : Les imprimés publicitaires (ne portent pas de nom, ni d’adresse), les courriers publicitaires adressés (portent nom et adresse et sont envoyés par des marques ou enseignes dont on est client, ou non), les imprimés non marchands (ne portent pas de nom, ni d’adresse, comme les journaux gratuits de la mairie, la région, les tracts d’associations ou de partis politiques), les courriers relationnels et de gestion (portent nom, et adresse, comme les factures, les relevés de comptes et les courriers administratifs divers).